Le ‘livre du mois’

Mars 2017

L’évangile entre toutes les mains                  de Dominique Fontaine

Voilà un petit livre sans prétentions, qui témoigne de la « capacité performative » de la Parole de Dieu. Il montre en effet que cette Parole peut réaliser dans nos vies ce qu’elle dit : les transformer ! Dominique Fontaine (actuellement aumônier général du Secours Catholique Caritas France, après avoir été vicaire général de la Mission de France) s’appuie sur de multiples expériences de personnes bien réelles, vivant des situations de précarité, dans la suite du rassemblement Diaconia 2013, pour faire résonner avec des paroles de foi différents passages de la Bible.

Il est donc possible d’entrer dans cet ouvrage comme on entre à l’école, en se mettant à l’écoute de la Parole de Dieu. Trente passages bibliques, notamment du Nouveau Testament, mais pas seulement, figurent trente étapes possibles pour dessiner un chemin de foi. A chaque fois la même pédagogie : écouter et recevoir la Parole, la laisse résonner seul ou à plusieurs, découvrir comment des personnes vivant des situations difficiles la mettent en lumière et, enfin, se laisser éclairer par les commentaires de Dominique Fontaine.

Le lecteur se prend au jeu et se surprend à se laisser façonner par ces paroles de vie ! Voilà donc un support intéressant pour ceux qui souhaitent méditer la Parole de Dieu seuls ou cherchent un support pour leur groupe de partage biblique.

C’est aussi l’occasion de se laisser interpeller par la fraicheur des mots qui sortent de la bouche des « petits » et des « pauvres ». Leurs yeux sont parfois moins « empêchés de voir » que les nôtres, parce qu’ils ne s’embarrassent pas de mille réflexions inutiles. Ce qui fait dire à Mgr Jacques Blaquart (évêque d’Orléans et président du Conseil national pour la solidarité) qui préface cet ouvrage : « Le Christ nous parle à travers les pauvres, et notre Eglise et notre humanité ne peuvent se refonder qu’avec et à partir des personnes en précarité ». On pourrait presque y lire, en cette période électorale, une « ambition politique » au sens noble du terme : « servir la cité » en ambitionnant de découvrir dans nos faiblesses actuelles des forces pour grandir !

Les Editions de l’Atelier – Mars 2016