mais aussi …

Février 2017

Guide pratique pour développer sa vie spirituelle     36 conseils pour aller vers Dieu                                                                                                                                                        de Anne-Marie Aitken, Xavière et Thierry Lamboley, jésuite

                         « Seigneur, enseigne-nous à prier,                                                                                                            comme Jean aussi a enseigné à ses disciples. » (Lc 11, 1)

Nous aussi, comme les disciples, nous désirons prier dans le quotidien de nos vies ; mais bien souvent nous avons des idées sur la prière, des représentations, des habitudes, des prières toutes faites …

Voici un petit livre, à petit prix, à glisser dans une poche ; il nous offre 36 manières de procéder pour que ’’notre’’ prière devienne prière de Dieu en nous. 36 propositions concrètes, autant de précieux conseils pour nous laisser rejoindre par Dieu au long des jours.

C’est l’expérience d’Ignace de Loyola qui est convoquée au fil de ces pages : Entrer dans la prière… Oser demander à Dieu ce que je désire … Non pas tant savoir que goûter … Prier quand on n’a pas le temps … Prier avec Thomas notre frère jumeau …

Compagnon de route, compagnon de vie, ce guide pratique peut répondre aussi à un désir d’accompagnement spirituel dans la vie.

Editions SER     Juillet 2016          ISBN : 9 782 954 056 913

Janvier 2017

Ne vous laissez pas distraire ! Un cri au service de la paix          de Grégoire III Laham

Voilà un petit livre époustouflant. Il commence tranquillement par un dépaysement sympathique, au fil des anecdotes du patriarche grec-melkite catholique d’Orient, rapportées par une journaliste dialoguant avec lui. Mais très vite on est pris par la complexité de la situation et de l’histoire douloureuse des chrétiens d’Orient et de leurs frères musulmans. De la ville sainte de Jérusalem, où les hommes de bonne volonté reconnaissent aux chrétiens une mission d’apaisement, à la Syrie d’où il est originaire, en passant par les territoires palestiniens où il s’agit d’apprendre à demander justice sans haïr ses ennemis, l’auteur nous entraîne dans une découverte renouvelée de ce qui se joue actuellement dans ces pays malmenés. Pour lui, nous sommes entrés dans une troisième guerre mondiale où les Européens ont peur de s’affirmer.

Il faut le dire et le faire savoir : ce livre est à conseiller à tous ceux qui veulent voir la guerre en Syrie et la situation du Proche-Orient avec un autre prisme que celui que nous imposent les médias traditionnels ! On y entend que la guerre en Syrie n’est « pas tant syrienne qu’artificielle » ! Elle a été provoquée, dans un pays qui se portait bien, par des intérêts économiques et étrangers qui ne sont pas ceux du peuple Syrien dans sa globalité et ses diversités. Sans mâcher ses mots, mais avec une pointe de bienveillance, l’auteur dénonce l’hypocrisie des gouvernements occidentaux « qui parlent de paix et défilent en Arabie Saoudite, pays qui a déversé des milliards pour détruire la Syrie ». L’économie de l’armement est également montrée du doigt, comme le risque pour les français, arc-boutés sur un fondamentalisme laïque, de se dissoudre faute d’identité avérée.

Il est bon, parfois, de changer de point de vue pour observer une situation par un autre biais. Cela nous rend plus humble et moins affirmatif d’emblée. Voilà la grande leçon du Patriarche Grégoire III Laham : « Plutôt que de parler de la Syrie, écoutez la Syrie ! » Elle peut nous venir en aide, y compris dans ce que nous avons à affronter aujourd’hui en France !

Editions Artège     Nov 2016

Novembre 2016

Solitudes, nuit et jour          de Véronique Margron et Claude Plettner

margron-solitudesReligieuse dominicaine et théologienne spécialiste des questions éthiques, Véronique Margron est très connue dans la sphère catholique pour sa capacité à expliciter les situations humaines et ecclésiales avec cœur et simplicité. Elle signe ici un livre tout en dialogue et finesse avec une de ses collègues autour des solitudes de nos vies. On y découvre une dimension insoupçonnée de l’intériorité qui fait de la solitude un kaléidoscope des différentes facettes de nos vies. En prise avec la maladie, le deuil, l’innocence, la trahison, la violence ou la différence, nous sommes amenés, quel que soit notre état de vie, à cheminer au fil du temps avec tous ces événements qui, au final, peuvent nous construire. On apprend dans ce livre à différencier solitude et esseulement ou isolement. Mais on suit également des « chemins de traverse », ceux que la Bible, de Job à Zachée, nous offre pour comprendre l’infini quête de vérité de nos existences humaines.

A ceux qui se sentent seuls, ou qui ont peur de l’être, voilà un magnifique ouvrage à recommander ou à offrir. Il ouvre la porte d’une quête, celle du goût d’être soi pour exister pleinement, sans crainte. Les solitudes de nos vies deviennent alors les ingrédients de notre intériorité en maturation.

Editions Bayard, 2014

Ce que dit la Bible sur … La violence          de Philippe Abadie

Le lecteur de la Bible est souvent désarçonné devant les pages où s’étale la violence : le massacre d’Abel par Caïn, le Déluge, le fameux passage de la mer où les armées de pharaon sont englouties, la violence de Jésus pour chasser lesabadie-la-violence vendeurs du temple… pour n’en citer que quelques extraits.

Dans ce petit ouvrage, le père Philippe Abadie, professeur à la faculté de théologie de l’université catholique de Lyon, propose une réflexion en dialogue avec la journaliste Bénédicte Draillard.

La Bible parle des hommes, tels qu’ils sont, avec leurs contradictions, leurs souffrances, leurs espoirs. Elle est le miroir de notre humanité. Il ne s’agit donc pas de nier la violence que l’on y trouve. La violence de la Bible nous renvoie à notre propre violence. Elle nous permet une réflexion sur nous-mêmes. Il y a toujours une juste distance entre ce que dit le texte et ma manière de l’entendre. Il ne suffit donc pas de réciter les versets de la Bible, il faut les entendre, c’est-à-dire prendre le risque de l’interprétation : une belle conclusion à l’ouvrage !

Editions Nouvelle Cité, 2016

Septembre 2016

Synodes et concile en France    Bilan et perspectives           d’Arnaud Join Lambert

Depuis son trsynodes-diocesains-a-join-lambertavail de thèse, Arnaud Join-Lambert s’est spécialisé dans l’étude, l’analyse et le suivi des synodes diocésains, principalement en France et en Belgique. A la demande de la Conférence épiscopale française, il signe ici un petit document synthétique qui fait le point sur la pratique synodale en France depuis le Concile Vatican II.

On y découvre quelques éléments d’histoire intéressants et l’on retrouve, avec un brin de nostalgie, les deux démarches synodales diocésaines vécues à Besançon dans les décennies passées.

On y appréhende surtout la démarche synodale comme une véritable richesse pour la vie ecclésiale, pour peu que l’on prenne quelques précautions au moment de convoquer et de mettre en route un synode… Voilà donc de quoi nourrir une réflexion diocésaine pertinente, sans tarder.

Col. Documents Episcopat, CEF, Paris, 2016 / n°5

Exhortation apostolique post-synodale   La joie de l’amour           du Pape François

L’exhortation Amoris laetitia (La joie de l’amour), du pape François, est parue il y a déjà quelques mois. Mais voici une version commentée fort attendue, avec guide de lecture et témoignages, signée par des théologiens de référencla-joie-de-lamour-commentee et le Service national Famille et société. Extrêmement bien documentée, elle propose l’intégralité du texte officiel et y ajoute des clés de lecture fort intéressantes : en début d’ouvrage pour introduire le propos, au fil du texte pour éclairer certains passages, en postface pour élargir les perspectives d’avenir. A la fin de chaque chapitre, des témoignages d’enfants, de jeunes, d’adultes invitent le lecteur à faire le lien entre sa propre existence et les différents thèmes abordés par le Pape François. Un glossaire, bien utile, permettra aux animateurs pastoraux de trouver facilement les définitions de mots ou de notions fondamentales.

Bref, l’ouvrage ne manque pas d’atouts. C’est un document de travail qui se destine principalement à ceux qui souhaitent animer des rencontres et/ou parler de La joie de l’amour sans se perdre dans les méandres de la théologie et des positions officielles de l’Eglise. La vie amoureuse et familiale contemporaine avait bien besoin de cet effort. Le nombre de pages (plus de 300) dissuadera probablement la diffusion de cet ouvrage auprès du plus grand nombre, mais d’autres supports pour l’animation et la vulgarisation ne tarderont pas à voir le jour.

Edition présentée et annotée, Lessius / CEF / Facultés jésuites / Fidélité, Paris, 2016

Août 2016

Le Testament du Roc           de Denis Marquet    

Rome sans-titreen 65 ap JC. Trois hommes se retrouvent jetés en prison par Néron. Dans ce sinistre cachot, Cletus, un romain, rejoint Ostanès, un Parthe, et Shimon, un vieux Juif. Il n’y a rien de commun entre eux, mais les deux premiers prêtent une oreille attentive au récit stupéfiant que narre le vieillard juif. Shimon leur raconte comment il fut amené à partager, durant trois ans, la vie d’un homme nommé Jésus. Mais que de questions et de doutes dans la tête de ce pêcheur du lac de Tibériade et de ses compatriotes avant que quelques uns acceptent de répondre à l’appel de ce Maître. A travers le ‘testament’ de celui que Jésus surnomma le ‘Roc’, le lecteur est invité à revivre, immergé dans le milieu géographique, social et religieux du judaïsme d’alors, la métamorphose de ces hommes ordinaires au contact de Jésus.

Daniel Marquet, philosophe, thérapeute et écrivain rend accessible à un large public cette ‘histoire‘ de Jésus. A la fin de son ouvrage, il nous explique les raisons qui justifient ses choix concernant les personnages, les lieux, l’écriture et la chronologie des faits, ainsi que les liens qu’il a inventés pour que ce livre devienne un véritable roman historique palpitant.

Aux Editions Flammarion (Collection Romans Historiques). Paru le 4 Mai 2016                                                                    EAN 978-2081386020   ISBN 208138602X     Format 15 x 22 / 530 pages                               Prix : 21,90 €