Conférence-débat : Mardi 26 septembre > 17h

Comment contribuer au développement économique et social des populations dans les pays en développement ?

Les limites du don

Le don est la bonne solution pour les urgences et le développement des infrastructures  routières,  l’organisati


on de la  santé et de l’éducation.

Les aides d’état à état sont souvent décevantes par le manque d’organisation des états pauvres et  le problème de la corruption.

Le prêt pour soutenir des projets économiques a montré depuis 40 ans son efficacité pour développer des projets pérennes initiés par des familles exclues du système bancaire.

 

La force d’Oikocredit

Les ressources budgétaires  des gouvernements pour permettre le développement comme l’aide des pays industrialisés donateurs sont insuffisantes,  pas toujours efficaces et pas toujours orientés vers les plus pauvres qui cherchent à s’en sortir.

La mise en commun de l’épargne des particuliers, des Eglise, des institutions et des associations  au travers d’Oikocredit, coopérative active au niveau mondial,  apporte déjà une solution  à plus de 40 millions de personnes dans le monde . Mais dans le monde, 1,4 milliards de personnes vivent encore  en-dessous du seuil de pauvreté. Près de 2.4 milliards n’ont pas accès aux services financiers élémentaires. Sans système de crédit ni d’épargne ces populations ont peu de chances de démarrer une activité économique et  d’améliorer leurs conditions de vie.

La présentation montrera comment l’épargne solidaire collectée permet à des familles de développer des activités économiques, de nourrir leurs enfants et de les envoyer à l’école. Une fois remboursés, les prêts repartent dans le circuit de prêt,  sauf si l’épargnant veut récupérer son épargne. L’accompagnement social et environnemental des bénéficiaires des prêts fait aussi partie des engagements d’Oikocredit dans les 70 pays où il intervient.

Chacun pourra ainsi voir comment en réorientant son épargne il peut devenir acteur d’un développement durable.

 

Mardi  26 septembre | Salle C4 | 17h | Entrée libre

 

Informations pratiques

 

Exposition : « Micro-entrepreneurs du Monde : leur donner une chance »

Du 8 Aout  au 29 septembre | Salle des Pas Perdus | 9h – 18h | Entrée libre

 

Conférence-Débat : Comment contribuer au développement économique et social des populations dans les pays en développement ?

Mardi 26  septembre |salle C4 | 17h | Entrée libre

 

Centre diocésain de Besançon

20 rue Mégevand

Toute l’actualité culturelle du Centre diocésain sur http://besancon.mondio16.com/mini_site/centrediocesain/

Et sur facebook/culturecentrediocesain


 

Exposition Oikocrédit : 8 août > 29 septembre

« Micro-entrepreneurs du monde :

leur donner une chance »

Dans le monde, 1,4 milliards de personnes vivent dans la pauvreté. Ce n’est ni par choix, ni par manque de talent, mais à défaut d’opportunités. Oikocredit coopérative  international leur offre ces opportunités en finançant par des prêts leurs projets.

A travers des photographies, l’exposition  vous montre comment, concrètement, les prêts accordés grâce à l’épargne collectée permettent aux exclus du système bancaire  de  construire des projets pérennes matérialisés sous forme d’infrastructures  ou d’équipements dans plus de 70 pays en développement. L’exposition montre aussi l’accompagnement social et environnemental pour permettre l’accès à l’électricité, à l’eau potable, la sécurité alimentaire et l’éducation des enfants.

 

Du 8 Aout au 29 septembre | Salle des Pas Perdus | 9h – 18h | Entrée libre

Permanence d’information pendant les Journées du Patrimoine

Centre Diocésain, 20 rue Mégevand Besançon

 

Oikocredit Franche-Comté Bourgogne 8 avenue Aristide Briand 25400 Audincourt

franche-comte@oikocredit.org

www.oikocredit.org


 

Cantate et conférence : Dimanche 1er octobre > 17h

Marco Polo et le livre des merveilles

par l’ensemble Chœur en timbre

Connaissez-vous Rustichello de Pise ? Compagnon de cellule d’un certain Marco Polo, qui lui dicte le récit de ses aventures ? C’est à cet écrivain / éditeur que l’on doit le premier manuscrit du Devisement du monde ou du Livre des Merveilles.

En liminaire de la cantate « Marco Polo et le livre des merveilles » de Pierre Feillens, interprétée par l’ensemble vocal Chœur en timbre, Michèle Guéret-Laferté, professeur de littérature médiévale à l’Université de Rouen et spécialiste de la littérature de voyage à l’époque médiévale vous présentera les circonstances des  voyages de Marco Polo  ainsi que le contexte historique. Elle parlera du Devisement du monde, en s’attachant tout particulièrement aux épisodes qui ont été retenus dans l’œuvre musicale qui sera interprétée lors du concert. La conférence sera illustrée, en projetant sur écran des miniatures tirées du très beau manuscrit BnF 2810.

 


 

Exposition : 2 > 21 octobre

Noir et Blanc

 

Comment faire en sorte que le noir et le blanc se mêlent jusqu’à la griserie mais sans prendre le risque de la grisaille, bien au contraire : dans l’exposition ‘’Noir et Blanc’’ trois artistes, Audrey DEVAUD, Marie DULAU et Ame QUETZALAME, par le dessin, la gravure et la photographie tentent de donner une couleur à ces deux teintes que tout semble opposer.

 

 


 

Exposition : 9 octobre > 3 novembre

L’école Sainte-Ursule en Playmobil

Douze tableaux racontent la détermination d’Anne de Xainctonge, fondatrice de la Compagnie des Ursulines pour ouvrir, au début du XVII° siècle à Dole, une école pour les filles. Puis ce fut au tour des villes de Vesoul et ensuite Besancon de demander l’aide des Ursulines pour organiser une école.
Aujourdhui pour fêter les quatre siecles de présence de la Compagnie Ste Ursule à Besancon une exposition ouvre ses portes sur l’audace de cette jeune fille qui choisit d’offrir aux filles une éducation et un message d’espérance qui perdure depuis 400 ans.

Venir avec un télephone mobile : une « appli » accompagne l’exposition.
Entrée libre et gratuite

Pour une visite commentée avec un groupes d’enfants : prendre rendez-vous par mail su.maison@wanadoo.fr


 

Cycle de récitals de piano : Dimanche 15 octobre > 17h

Les saisons de Tchaïkovski

par Aglaya Zinchenko

Automne.

Après une année en Extrême-Orient, à l’autre bout de l’Eurasie, Aglaya Zinchenko propose un cycle de quatre récitals inspirés par sa vie à Vladivostok. Ses saisons si marquées, la mer, le vent, le soleil tout l’hiver, les pluies diluviennes de la mousson, interrogent ce grand rythme de la vie terrestre. Les « saisons » de Piotr Ilitch Tchaikovski nous immergerons dans l’atmosphère et la substance de ces temps particuliers et essentiels, Schubert, Rachmaninov, Brahms, Medtner… vont nous aider à sentir ce chemin.

Prochaines dates : Dimanches 28 janvier, 29 avril et 3 juin

Dimanche 15 octobre : 17h | Chapelle | 12 € / 8 € / 5 €*

(Plein / Abonnés du Centre diocésain, Pass comtois, scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi / Carte avantages jeunes)