Lumière pascale sur l’Europe

Quand j’écoute autour de moi ce qui se dit sur l’Europe, quand je vois la montée des nationalismes dans quelques pays européens, quand je vois la complexité de ses instituions et les élections européennes qui approchent, je me dis qu’il y a bien besoin qu’une lumière vienne éclairer tout cela.

Et en ce temps de préparation à la fête de Pâques, ne serait-ce pas la lumière pascale qui devrait illuminer notre toujours jeune Europe et l’ensemble de ses citoyens ? Pourquoi ? Parce que cette lumière est don de Dieu. Parce qu’elle est amour, paix et justice. Et si nous acceptons de laisser le Christ éclairer nos vies, nous nous apercevons que nous ne pouvons pas faire autrement que de nous engager concrètement pour toujours plus de paix, d’amour et de justice, là où nous vivons et, bien sûr, en Europe.

Si je vois des hommes et des femmes, des jeunes s’enténébrer en Europe, j’en vois également, et nombreux, rayonner de la lumière divine en étant de véritables témoins de l’Amour de Dieu. Mathilde, que vous découvrirez dans ce numéro de « Reflets du Val de l’Ognon », les prêtres, les diacres et leurs épouses, les délégués pastoraux de notre doyenné, vous invitent à vous mobiliser pour que ce soit bien cette lumière pascale qui illumine tout ce qui se construit en Europe.

Joyeuses Pâques !

Père Bruno Doucet, doyen
Édito publié dans « Reflets du Val de l’Ognon », n° 139, mars 2019)

Allume une étoile

Pour que le monde soit plus beau, Seigneur,
je voudrais allumer des étoiles dans la nuit.
Une étoile du regard
pour un peu de lumière dans le cœur de ceux
à qui personne ne fait jamais attention.
Une étoile d’écoute
pour un peu de chaleur dans le cœur de ceux
à qui personne ne donne de temps.
Une étoile de parole
pour un peu de joie procurée par quelques mots
d’encouragement, de merci, de tendresse.
Une étoile de service
pour un peu de partage avec des mains qui se tendent,
qui travaillent, qui s’unissent.
Une étoile de parfum
pour respirer à fond la vie, pour admirer et ressentir
les merveilles qui nous entourent.
Je voudrais, Seigneur,
allumer juste quelques petites étoiles
pour conduire le monde jusqu’à toi.

Danielle Sciaky

Remise de la lumière aux 6e et 5e

Mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples.

Lors de la Présentation du Seigneur au Temple, le vieillard Syméon reconnaît en Jésus « la lumière qui éclaire les nations ».
C’est la date choisie dans les 2 paroisses pour remettre aux collégiens de 6e-5e le cierge qu’ils utiliseront pour leur profession de foi.

P1060889P1060890

P1060891

Ce sont des jeunes du groupe ados qui leur transmettent la lumière de la foi, dimanche au cours de la messe à Cussey-sur-l’Ognon. Puis toute l’assemblée proclame le « Symbole des Apôtres ».

« Peuple de lumière baptisé pour témoigner,
Peuple d’évangile appelé pour annoncer
les merveilles de Dieu pour tous les vivants. »

Françoise Goux, déléguée pastorale des Rives de l’Ognon

Message de Noël de Monseigneur Bouilleret

Un Noël de paix et de lumière. Par Mgr Jean-Luc Bouilleret, archevêque du diocèse de Besançon.

Je vous souhaite un Noël de paix. Dans un monde traversé par la violence, nous aspirons tous à la paix. Notre terre est encore marqué par tant de guerres ;  Irak, Syrie, Afrique de l’Ouest, Ukraine et bien d’autres pays souffrent de conflits incessants. Des hommes et des femmes meurent parce qu’ils ne partagent pas les opinions politiques, sociales et religieuses d’autres hommes. Des hommes et des femmes meurent parce qu’ils refusent de laisser leurs maisons et leurs terres.  Des enfants et des adolescents sont assassinés.  Le prix de la vie est au plus bas !

Notre pays est lui aussi trop souvent le lieu de la violence : violence sociale, économique, familiale et individuelle. Le vivre ensemble n’est plus le but de la vie en société. Chacun cherche son propre profit au détriment du bien commun.

A Noël, nous attendons un Messie qui apporte la paix au monde. Quelques soient nos convictions, nous pouvons souhaiter devenir des artisans de paix là où nous vivons. Chrétiens, nous croyons que l’enfant de la crèche est le Prince de la Paix. Il est remis à l’humanité pour que nous prenions soin de lui. Dieu s’abandonne entre les mains des hommes. Que la vulnérabilité de l’enfant transforme nos cœurs  en cœurs de paix.

Dans un monde où chacun  cherche un sens à sa vie, je vous souhaite un Noël de lumière. Les rues des villes et des villages sont parées de guirlandes lumineuses ;  nos maisons s’éclairent dès la nuit tombée ; les bougies viennent éclairer l’intérieur de nos maisons.

La lumière est porteuse d’espérance ; elle éclaire la route de l’humanité que nous empruntons chaque jour. Quand la lumière se fait intérieure, elle ouvre aux décisions que nous devons prendre.

A Noël, chrétiens,  nous confessons que l’enfant Jésus est la lumière née de la lumière. Il apporte la lumière de Dieu sur le monde.  Dieu aime ce monde qu’Il a créé. Sur le visage de Marie et de Joseph rayonne la lumière de la joie de la naissance de l’Emmanuel, Dieu avec nous.

Je vous souhaite un Noël de paix et de lumière.

+ Jean-Luc BOUILLERET
Archevêque de Besançon

(Source : site du diocèse de Besançon)