Lumière pascale sur l’Europe

Quand j’écoute autour de moi ce qui se dit sur l’Europe, quand je vois la montée des nationalismes dans quelques pays européens, quand je vois la complexité de ses instituions et les élections européennes qui approchent, je me dis qu’il y a bien besoin qu’une lumière vienne éclairer tout cela.

Et en ce temps de préparation à la fête de Pâques, ne serait-ce pas la lumière pascale qui devrait illuminer notre toujours jeune Europe et l’ensemble de ses citoyens ? Pourquoi ? Parce que cette lumière est don de Dieu. Parce qu’elle est amour, paix et justice. Et si nous acceptons de laisser le Christ éclairer nos vies, nous nous apercevons que nous ne pouvons pas faire autrement que de nous engager concrètement pour toujours plus de paix, d’amour et de justice, là où nous vivons et, bien sûr, en Europe.

Si je vois des hommes et des femmes, des jeunes s’enténébrer en Europe, j’en vois également, et nombreux, rayonner de la lumière divine en étant de véritables témoins de l’Amour de Dieu. Mathilde, que vous découvrirez dans ce numéro de « Reflets du Val de l’Ognon », les prêtres, les diacres et leurs épouses, les délégués pastoraux de notre doyenné, vous invitent à vous mobiliser pour que ce soit bien cette lumière pascale qui illumine tout ce qui se construit en Europe.

Joyeuses Pâques !

Père Bruno Doucet, doyen
Édito publié dans « Reflets du Val de l’Ognon », n° 139, mars 2019)

Demain l’élection, des valeurs à retrouver

L’Observatoire Social Diocésain a rédigé un fascicule pour tous. Ce document va permettre à ceux qui le souhaitent de s’informer et de réfléchir sur les grands sujets de notre société sans se laisser abuser par des formules et des idées faciles à brandir mais manquant singulièrement d’objectivité, de réalisme, de solidarité.

La présente période pré-électorale est propice à la diffusion « d’idées reçues » qui, faute d’être toujours vérifiables et de faire sens, ne correspondent pas à nos valeurs humaines, chrétiennes ou citoyennes.

Dans la confusion et le tohu-bohu actuels, il est donc de notre responsabilité de nous informer pour y voir clair, pour mesurer les défis, les échecs et les impasses, et d’en débattre dans un véritable engagement démocratique. La politique étant au service du bien commun, c’est en effet à nous, hommes de bonne volonté, d’élaborer notre vie en société, sans nous laisser abuser par des formules et des idées faciles à brandir, mais manquant singulièrement d’objectivité, de réalisme, de solidarité. « Il n’y a de projet durable qu’élaboré dans un rapport de dialogue ».

Dans ce fascicule, l’Observatoire Social du Diocèse de Besançon vous propose donc un certain nombre de thèmes : écologie, économie, emploi, Europe, réfugiés, mondialisation, pauvreté, vie politique… qui appellent au débat dans l’ouverture et le respect.

Observatoire Social Diocésain
Diocèse de Besançon – Décembre 2016
(Source : article publié sur le site du diocèse de Besançon)

Ce fascicule est gratuit. Vous pouvez l’obtenir en le téléchargeant. Il est également disponible sous les porches des églises.