Concert « Les Troubadours de l’Église »

Vendredi 12 d’octobre, le public était venu encore plus nombreux dans l’église de Miserey-Salines pour écouter « les Troubadours de l’Église ». Deux violoncellistes, Christophe et Delphine Gilly avaient renforcé notre duo de départ, Arnaud Frisetti au clavier et Bernard Martin au chant et à la guitare, sans oublier Minh à la sono et aux enregistrements.

Pour démarrer la soirée, l’assemblée se lève et associe gestes et chants avec la mélodie du premier morceau « Ouvrez vos mains ». Une vingtaine de chants ont été interprétés permettant de mieux connaître les auteurs : le Père Duval, Jean Claude Gianadda, et le Frère Jacques Jouet. Chacun a pu également reprendre les refrains de leur jeunesse : « J’ai joué de la flûte sur la place du marché… », « Qu’est-ce que j’ai dans ma petite tête… », mais nous avons parlé également « un peu de Jésus Christ » en se remémorant quelques références bibliques et en se réfugiant dans l’Ave Maria de Gianadda. Une très belle soirée à renouveler. Merci à tous.

Pierre Guedin
Délégué pastoral du Val des Salines

Merci de patienter pendant le chargement des vidéos

(Crédits photos : Pierre Guedin pour les 5 premières photos et M. Gilly pour les 6 photos suivantes)



Inauguration de l’Église de Noironte

Dimanche 13 mars, la communauté s’est réunie pour la messe dominicale à Noironte. Journée exceptionnelle, puisqu’on fêtait la fin des travaux de restauration de l’église St Martin après dix-huit mois de fermeture.

P1060585

L’Eucharistie devait être présidée par Mgr Bouilleret, archevêque de Besançon, mais le décès récent du Père Dufay l’a conduit à rejoindre la communauté de Sancey durement éprouvée.

C’est le Père Éric Poinsot, vicaire général, qui est venu célébrer, accueilli par le Père Michel Naas, curé de la paroisse.

inauguration église Noironte ER 14.03.16 (7)

L’église de Noironte a été construite en 1855 sur les ruines d’une chapelle dédiée à St Jean Baptiste. Elle est de style néo-gothique avec un clocher-porche à flèche pyramidale surmontée d’un lanterneau. L’intérieur est d’une grande sobriété : nef et bas-côtés très nus et clairs qui mettent en valeur l’autel polychrome, ainsi que la chaire et une colonne torsadée en bois sculpté.

En 2010, le Maire, M. Madoux, et le conseil municipal ont décidé de restaurer le bâtiment et d’en aménager les abords. Qu’ils soient remerciés pour cette décision importante qui a nécessité de grands investissements en temps comme en argent.

Les églises de nos villages sont des éléments du patrimoine : leur taille, leur décoration, leur entretien nous disent quelque chose de la population et de la vie rurale à des époques données. Leur état actuel nous dit les évolutions économiques et sociétales.

Mais elles sont avant tout les traces d’une foi qui s’est exprimée au cours des siècles et qui s’exprime encore aujourd’hui.

Même s’il n’y a plus de messe chaque dimanche, elles sont toujours lieux de prière. Même s’il y a moins de monde aux assemblées dominicales, on y célèbre toujours le Christ vivant.

La chorale « La clé des chants » donnera un concert le 10 avril à 16 h à l’église de Noironte au profit de la restauration de l’église, concert auquel participeront « Les petits choristes de Noironte ».

Françoise Goux
Déléguée pastorale des Rives de l’Ognon

inauguration église Noironte ER 14.03.16 (1)

inauguration église Noironte ER 14.03.16 (2)