Loin du bruit et de la fureur

Depuis plusieurs mois, le bruit domine dans la rue en vecteur du mécontentement. Les médias nous menacent d’une overdose d’informations trop souvent transmises sans discernement. L’audimat règne en maître, bien épaulé par la spontanéité : c’est à qui sera le premier à rendre compte de la situation, préférence étant donnée au spectaculaire.

Soudain, à l’aube de la Semaine sainte, la fureur de l’incendie qui ravage Notre-Dame de Paris, frappe de stupeur tant celui qui croit au ciel que l’athée. C’est « notre âme » qui est atteinte dans ce symbole commun de la foi et de la beauté d’une œuvre humaine. En ces temps où la société et l’Église sont bousculées, interpellées par les cris de ceux qui souffrent de mal-vivre ou d’atteintes graves sur leur personne, et après avoir entendu ces appels, l’heure est au sursaut pour de saines réactions et de nécessaires réformes.

En vous éloignant du tumulte, l’été qui s’annonce, vous offre, dans nos pages, des possibilités pour regarder ailleurs, penser à soi et aux autres, et prendre le temps de réfléchir. Laissez-vous conduire sur les chemins de croix… pattées, en redécouvrant les vertus du silence ou de la prière. Offrez des vacances à ceux qui, sans cela, n’auraient pas la chance de partir. Pour faire du « bruit », agréable aux oreilles, essayez le chant choral. Jeunes adultes, joignez-vous au rassemblement des huit diocèses de l’Est « Mandeure 2019 » ou, comme des adultes confirmands, affermissez et affirmez sereinement votre foi. Et découvrez aussi l’engagement d’un jeune adolescent, bien dans ses baskets et dans l’Église.

Bel été de partages et de découvertes !

Bernard Ruelle, rédacteur de RVO
(Édito publié dans RVO n° 140, juin 2019)

Notre-Dame de Paris

Compagnon bâtisseur,
D’une corde, d’un compas,
Tu marquas la grandeur
Du Seigneur ici bas.

Et du néant surgirent,
Telles des gerbes de pierres,
Des murs qui gravirent
Des degrés de lumière.

Austérité romane,
Voulue pour mieux chercher,
Sans troubler le profane
La voie de la clarté.

Au dehors, le tympan,
Commente la Parole
D’un dieu tout puissant,
Sous forme de symboles.

Et sur les chapiteaux
Se déroule l’histoire
Des textes originaux
Où apparut Sa gloire.

Puis, éclatant gothique,
Marqué par la dentelle
D’une pierre lyrique,
Où la foi étincelle.

Sortant la lueur
À la rose sacrée,
L’astre avive les couleurs
Des vitraux inspirés.

Sorti d’un monde farouche,
Le visiteur anxieux
Sent parfois que le touche
Le souffle de ces lieux.

À l’entrée, interdit,
Il contemple radieux,
Le navire de l’Esprit
Qu’ont bâti ses aïeux.

Texte de Bernard Ruelle, rédacteur de RVO
(publié dans la feuille paroissiale du mois de juin 2019)

Rentrée spirituelle

Naître à la foi, la comprendre, la transmettre.

L’heure de la rentrée est arrivée. Pour beaucoup, elle est synonyme de retour au travail, de l’entrée dans le monde de l’inconnu de l’école ou de reprise des études. Pour d’autres, c’est la saison des récoltes au jardin ou au verger. Bientôt, ce seront les semailles d’automne ; spirituelles pour les chrétiens, elles offriront un large éventail de possibilités.

Catéchèse pour les jeunes et les adultes débutants guidés par les catéchistes ; l’entame du chemin d’initiation à la vie chrétienne, par le dialogue, la prière et l’écoute de la Parole de Dieu. Formation initiale ou permanente dispensée par le Service diocésain et d’autres organismes, pour ceux qui souhaitent (re)découvrir les textes fondamentaux ou approfondir leurs connaissances.

Proposition d’un cycle de rencontres à Franois sur « la place de la spiritualité dans notre vie », dans la continuité de ce qu’a initié un groupe de partage biblique. « Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas. » (André Malraux)

En décembre, le synode nous invitera à la réflexion et à l’action. Osons un nouvel élan – Vers une Église disciple-missionnaire. Soyons nombreux à répondre à l’appel de notre évêque en rejoignant les équipes synodales ou en formant nous-mêmes une équipe avec voisins et amis. Nul doute que la récolte sera bonne.

Auparavant, un temps de récréation en septembre pour voir ou revoir les richesses de notre patrimoine : beauté de la nature et architecture, en particulier les édifices religieux. Ce sont les témoins de la foi, du travail et du talent de nos anciens, mais aussi de la volonté de celles et ceux qui œuvrent à leur préservation. Le chemin est tracé, en avant dans l’Espérance !

Bernard Ruelle, rédacteur en chef de RVO
Édito publié dans RVO n° 131, septembre 2017