Ne crains pas !

Avent, Noël et Nouvel An sont un temps propice pour recevoir personnellement les mots de l’ange à Joseph : « Fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit saint » (Mt 1, 20). Tout avènement est susceptible de générer une certaine inquiétude. Et la confiance ?

Ce qui doit naître est don de Dieu pour son peuple. À Noël, les chrétiens célèbrent la naissance du Christ. Dans l’enfant de la crèche, Dieu s’engage personnellement et tient sa promesse de salut relayée par les prophètes. Noël rappelle aussi aux chrétiens leur espérance dans le retour glorieux du Christ, l’avènement du Royaume qui reste pleinement à préparer et à réaliser. Il n’est aucun homme, encore moins baptisé, qui ne soit convié à prendre une part active à ce projet divin.

Chacune des communautés chrétiennes de notre doyenné est concernée par les défis de l’annonce de la Bonne Nouvelle du salut et d’une participation concrète à l’avènement du Royaume. Qui contemple les engagements qu’acceptent généreusement nombre de membres du corps ecclésial que nous formons, pourra quitter la crainte, faire le pas de la confiance et prendre part à l’œuvre du Seigneur. En 2019 se poursuivra et se conclura le synode diocésain. Les délégués de nos paroisses peuvent déjà témoigner que quelque chose est en train d’advenir au cœur de notre Église bisontine.

A nous de voir dans cet autre avènement un réel fruit de l’Esprit et un don de Dieu. Confiance ! N’ayons pas peur ! Joyeux Noël, bonne, heureuse et sainte année !

Anthony Chopard, prêtre
(Édito publié dans RVO, n° 138, décembre 2018)