Marche de carême avec les enfants du primaire

Le Seigneur dit à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai grand ton nom, et tu deviendras une bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre ».Abram s’en alla, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth s’en alla avec lui. Abram avait soixante quinze ans lorsqu’il sortit de Harane. Il pris sa femme Saraï, son neveu <loth, tous les biens qu’ils avaient acquis, et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ; ils se mirent en route pour Canaan et ilsarrivèrent dans ce pays. (Genèse 12, 1)

« Migrations et vivre ensemble »

Samedi 23 mars, plus d’une centaine d’enfants catéchisés (CP, CE1, CE2, CM1 et CM2), accompagnés par leurs catéchistes et leurs parents, se sont retrouvés à 9h30 à l’Institution Cartanaz de Pirey pour un temps fort CCFD en doyenné. La matinée avait pour objectif de sensibiliser les enfants sur le fait que les migrations sont naturelles et légitimes. Elles sont source de rencontres et de partage, favorisant ainsi un enrichissement mutuel.

Le père Bruno Doucet, accompagné de Christine, responsable de la catéchèse en doyenné, ont accueilli les enfants au réfectoire de l’Institution Cartanaz.

Le top départ est donné avec la chanson « Mercy » de Madame Monsieur, suivie de la projection du film d’animation « Une girafe sous la pluie ». Les enfants ont répondu aux questions de Christine et ont très bien résumé le film.

« Une girafe est contrainte de quitter sa terre natale et arrive dans un pays dans lequel elle va essayer de s’intégrer. Ses péripéties tentent de retracer les étapes, les rencontres et les émotions que peuvent connaître les migrants au cours de leur parcours ».

Écoutons Noah, élève de CE2 à Étuz :

Ensuite, les enfants se répartissent en petits groupes. Les CP, CE1 et l’éveil à la foi construisent « l’oiseau-mains » qui rappelle les mains solidaires qui accueillent les migrants se déplaçant à la recherche d’un monde meilleur. Ces oiseaux-mains seront accrochés sur un arbre en arrivant à l’église de Pirey.

Les CE2, CM1 et CM2 se mettent en groupe de 6. Accompagnés des catéchistes, ils commencent à répondre aux questions suivantes :
– quel est le parcours du personnage principal de cette histoire ?
– qu’est-ce qui vous a plus particulièrement marqué ? Pourquoi ?
– quel message porte le héros de l’histoire ?
Puis on joue avec « Sur les routes du monde », un jeu de cartes semblable au jeu des 7 familles, dont le but est de reconstituer 6 parcours migratoires (en Thaïlande, au Tchad, au Maroc, au Bangladesh, en Espagne-France, et le parcours de Joseph, personnage biblique de l’Ancien testament). Les catéchistes ont apporté un globe terrestre et une carte du monde.

Vers 11h15, départ pour la marche jusqu’à l’église de Pirey.

C’est le père Bruno Doucet qui animera la célébration. Le temps d’accueil résume et présente les travaux des enfants : l’oiseau-mains et le jeu des 7 familles qui ont permis de découvrir que les enfants migrants sont avant tout des enfants « tout court ». Ils n’ont pas choisi ce qu’ils vivent. Bien souvent, leurs parents ont pris la décision de migrer dans l’espoir d’un meilleur avenir.

« Amis dans le Seigneur »

Prière du Pape

Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus Christ qui s’identifie à l’étranger de toute époque, accueilli ou rejeté. Le Seigneur confie à l’amour maternel de l’Église tout être humain contraint à quitter sa propre patrie à la recherche d’un avenir meilleur.