Étapes de la vie

 

Baptême

baptemeLe baptême est le rite par lequel on devient disciple du Christ et membre de l’Église. Ce sacrement est précédé d’un éveil à la foi pour s’approprier la Bonne Nouvelle à laquelle on adhère.(vers 7 ans )

On peut demander le baptême à tout âge. Pour cela, il suffit de s’adresser à sa paroisse.
Vous pourrez rencontrer d’autres catéchumènes et cheminer avec eux et une équipe d’accompagnement vers ce sacrement.Dans notre paroisse s’adresser ou à Annie BELUCHE (granges du Bois St Bresson) 0384946394 ou à Nicole GÉANT ( La Corbière St Bresson 0384946839.
un rendez-vous sera pris avec Christophe BAZIN notre curé qui recevra les parents.

Première communion

premièreCommunier, chez les catholiques, c’est faire un pas avec le Christ. Recevoir Dieu fait Homme dans sa propre vie. La Communion, appelée également Eucharistie, est un sacrement que l’on peut recevoir plusieurs fois.

La 1ère est souvent une fête pour les enfants qui s’y préparent avec leur groupe de catéchèse. (après 2 ans de catéchèse ) Pour les adultes qui mûrissent leur foi plus tardivement, elle est habituellement préparée en même temps que le baptême. A chaque messe, il vous est possible de communier.

Contacter: Myriam  HAILLANT (patrickhaillant@orange.fr: 03 84 94 32 19 )

Profession de foi

 profesion de foiLa profession de foi n’est pas un sacrement mais une étape dans la vie des plus jeunes. Habituellement, elle est faite à la fin du parcours de catéchèse (en 5 ème) proposé par les paroisses ou au collège.

Après avoir découvert les Évangiles, l’Église, des témoins d’hier et d’aujourd’hui que la Foi fait vivre, les jeunes peuvent en toute connaissance de cause, dire ce en quoi ils croient. Souvent perçue comme la fin d’un parcours, cette étape est en réalité le commencement d’une relation.

Contacter: Myriam  HAILLANT (patrickhaillant@orange.fr: 03 84 94 32 19 )

Confirmation

confirmationDans l’Église catholique, de nombreux baptêmes concernent des enfants en bas âge. Par la volonté de leurs parents ils sont éveillés à la foi et sont membres de la famille des chrétiens. Cependant, la foi est une histoire personnelle entre Dieu et l’Homme. Il est donc important que chaque baptisé prenne la décision personnellement de suivre le Christ. Le sacrement de la Confirmation marque donc cet engagement propre qui prolonge le baptême.

Contacter: Christiane PERNEY (up-breuchin@orange.fr: 03 84 94 60 83 ) ou Laurence LAHENS : 06 13 27 16 22 lahens70@aol.com

Mariage

mariageLes futurs époux se préparent au mariage en étant accompagnés par un prêtre, un diacre ou une équipe dans la paroisse et rencontrent d’autres couples. Au cours de cette préparation, ils prennent le temps de se découvrir, de faire des projets ensemble, d’ancrer leur amour dans celui de Dieu. Ils prennent également un week-end ou plusieurs jours pour une retraite de préparation.Pour se marier à l’église, il faut être marié civilement,  qu’au moins l’un des deux soit baptisé catholique et que les deux conjoints ne se soient jamais engagés pour toujours devant Dieu avec une autre personne.Dès l’inscription au mariage (environ 1 an avant), il faudra fournir les 2 actes de naissances ainsi que les références de votre baptême (date et lieu précis).Puis entre 3 et 6 mois avant le mariage, les futurs mariés ou le célébrant feront la demande des actes de baptême par courrier à la paroisse avec les date et lieu du mariage. Les actes de baptême lui seront envoyés directement.

Pour un mariage religieux contacter : cité paroissiale de Luxeuil Tél: 03 84 49 28 86 /paroissesluxeuil@sfr.fr

Sacrement des malades
sacrement malades
Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements ». La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.

Réconciliation

réconciliation
Celui qui désire recevoir le pardon de Dieu va auprès d’un prêtre.
Dans toutes les paroisses, il est possible de rencontrer un prêtre, soit en venant aux heures de permanence, en prenant un rendez-vous, soit avant ou après les messes de semaine.

Le pardon peut aussi être demandé au cours d’une célébration communautaire de la Réconciliation, tous écoutent la Parole de Dieu.
Ceux qui le souhaitent vont auprès de l’un des prêtres présents et reçoivent le pardon de Dieu. Quand tout le monde est revenu à sa place, tous chantent leur joie d’être réconciliés avec Dieu : c’est l’action de grâces.

Le prêtre qui écoute ne répétera jamais à personne ce qu’on lui a dit. Ce qu’il entend au cours d’un confession est un secret qui n’est jamais dévoilé.

Deuil

deuil
Lorsque l’on perd un proche, on est souvent désorienté, parfois révolté, parfois abattu.

La foi de l’Église catholique est de croire que Dieu est plus grand que la mort et que son amour nous invite à la vie éternelle. Lors d’un décès, l’Église catholique propose de rassembler les proches pour une célébration autour du défunt dans ce passage vers une vie en Dieu. Outre la préparation de la célébration en elle-même, l’équipe de funérailles de votre paroisse (composée de personnes formées à l’accompagnement des personnes endeuillées) a pour vocation d’être présente à vos côtés pour vous soutenir et vous écouter dans cette épreuve.

Contacter:

  • Françoise Grillot (Saint-Bresson) 03 84 94 67 59 ou 06 73 16 76 74
  • Charlotte Grosdemouge 03 84 94 42 45