Accueil

PAROISSE DE BAUME LES DAMES :      
PAROISSE CLERVAL
PAROISSE ROUGEMONT
CURE:
Père Germain TAMBIKISSA et
Père Léon GIGON
Yvette NICOLAS Déléguée Pastorale
Patrice DROZ  & Christophe BARBOSA Diacres permanents
Deux prêtres : au service des  UP, suivant leur disponibilité :
Pères:  Sébastien GIRARD et Michel DROZ VINCENT
          —————
 Presbytère de Baume
 12 grande rue 25110 BAUME LES DAMES
TPH : 03 81 84 06 37
paroisse.baume.25110@orange.fr 
          —————
Maison paroissiale de Clerval
3 rue de la porte de Chaux 25340 CLERVAL
TPH : 03 81 90 25 98
            —————
Maison paroissiale de ROUGEMONT
11 route de Bonnal 25680 ROUGEMONT
TPH : 03 81 86 01 94
<><><>##<><><>
17ième dimanche du temps ordinaire 

« Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. » -(Mt 13, 47-48)

*-*-*-*-*-*

****  Dans la vie, s’il n’y a pas de session de rattrapage, si nous ne pouvons pas revenir en arrière pour effacer une période « ratée » et la       « réussir » comme si de rien n’était, il est pourtant toujours possible de corriger le tir pour la suite du parcours. Notre nature humaine fait que nous sommes parfois soumis à de mauvais choix, à des addictions, à de mauvaises rencontres ou à de mauvaises interprétations de la réalité qui peuvent affecter nos relations aux autres, à nous-mêmes et à Dieu.

****  Mais, contrairement aux poissons de la parabole, il n’est jamais trop tard pour essayer de changer ce qui nous entrave dans nos rencontres au quotidien ! Le Seigneur nous veut guéris, conscients de nos faiblesses mais prompts à toujours nous tourner vers Lui malgré nos imperfections. Seul celui qui perdure dans son orgueil gangrénant tout son être et attaquant ses proches ratera les « paniers du Seigneur » et donc son Royaume !

Cette semaine : que nous nagions en eaux troubles ou dans une mer d’huile, réfléchissons avant d’être pris dans le filet. Serions-nous plutôt rejetés à l’eau ou gagnerions-nous les paniers sur le rivage ? Un petit doute ? Il n’est jamais trop tard, ni pour nous, ni pour Dieu

Prions  pour les vocations .

BONNE SEMAINE ET BONNES VACANCES 

<>  V <>