CCFD 2018

Calendrier 2018

MERCREDI DES CENDRES : 

A chaque période de Carême, le Pape François nous rappelle combien il est important d’être à l’écoute de son prochain, d’être bienveillant et de faire preuve de charité pour bâtir un monde plus juste et plus fraternel. C’est dans cet esprit que le C.C.F.D. (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), composé de 29 mouvements et services d’Eglise, propose chaque année des animations. Le thème retenu cette année est :
AVEC NOS DIFFERENCES, TISSONS ENSEMBLE UNE TERRE SOLIDAIRE
Pour notre part, nous avons retenu deux propositions :

  •  une animation avec les groupes d’enfants et de jeunes du Doyenné, les parents sont bien sûr les bienvenus. Cette matinée, essentiellement construite à base de jeux, a été préparée par les catéchistes et des membres de l’équipe CCFD de Vesoul : elle aura lieu de 9 h à 13 heures samedi 17 mars à Arc les Gray (Halle Perrey), nous aurons la joie d’accueillir un partenaire d’Afrique du Sud. Nous aurons un temps de célébration en fin de matinée, puis nous prendrons ensemble le pique nique. Lire l’article de la Presse de Gray : CCFD 17 03 2018   Lire l’article de l’Est Républicain : CCFD Animation du 17.3.2018 Halle Perrey – Est Républicain du 28.3.2018    Voir le diaporama
  • l’après-midi, il y aura une rencontre entre le partenaire et le groupe des agriculteurs du secteur, ils pourront échanger autour de la souveraineté alimentaire
  • 2ème proposition : un accompagnement spirituel, semaine après semaine, pour nous aider à grandir dans une relation fraternelle pour être tourné vers l’autre, pour se laisser toucher, émouvoir, bousculer par l’autre, pour tisser une relation avec nos différences.

Chaque semaine du temps de Carême, nous serons invités à vivre une étape :

  • étape 1 : s’approcher
  • étape 2 : se laisser toucher, émouvoir, bousculer
  • étape 3 : se lier
  • étape 4 : se donner
  • étape 5 : s’élever

Concrètement, sur notre feuillet de messe, chaque dimanche du temps de Carême, nous trouverons le verbe qui correspond à l’étape et des questions qui invitent à la méditation et à la réflexion personnelle et que nous pourrons éventuellement partager avec d’autres. Cette démarche nous aidera à transformer notre regard et à entrer dans un chemin de conversion.
Bon chemin de Carême à tous !

Etape 1 : 1er dimanche de Carême

La première étape nous conduit à  « S’APPROCHER »
« Pas à pas, ouvrons-nous à l’inconnu, cheminons l’un vers l’autre… osons prendre le risque de nous asseoir à la table commune pour tisser ensemble une alliance ».
« je me rappelle une rencontre avec un inconnu » :

 comment ai-je réagi ? Qu’est-ce que j’ai puisé en moi pour permettre à cette rencontre d’être fructueuse ? Quelles craintes ont pu naître en moi ? Mon regard sur l’autre a-t-il évolué ?

 

Etape 2 : 2ème dimanche de Carême

Après nous être rapprochés dans l’étape 1, nous sommes appelés cette semaine à nous «LAISSER TOUCHER – EMOUVOIR – BOUSCULER »

« Quoi de plus beau que la rencontre ? Laissons-nous toucher par nos différences, ce que nos visages portent d’humanité : ils nous ouvrent au monde. Ensemble tissons des liens de partage ». 

 

  • est-ce que je me laisse facilement toucher, émouvoir, bousculer par ce que je vois, j’entends, je lis ?
  • Ai-je une carapace, des protections ?
  • Ai-je vécu une rencontre qui m’a touché(e) au point d’être bousculé(e) intérieurement ?
  • En quoi me laisser émouvoir a ouvert des horizons nouveaux pour plus de partage et de solidarité ?

 

Etape 3 : 3ème dimanche de Carême

 Nous sommes à la troisième semaine du temps de Carême et nous continuons à réfléchir à partir du verbe : « SE LIER » 

« Il y a de la folie à se lier à ce qui est extérieur à soi, à ce qui semble ne pas aller de soi. Mais s’engager et faire alliance avec le Christ, n’est-ce pas aussi folie ? »

 « Un ami, c’est quelqu’un qui vous connaît bien et qui vous  aime quand même » Hervé Lauwick 

  • Qu’est-ce pour moi l’amitié ?
  • Dans ma relation à Jésus, puis-je l’appeler « ami » ?
  • Ai-je assez de confiance, en moi, dans les autres, en Dieu pour accepter de me dévoiler à eux ?
  • M’est-il arrivé d’être blessé en amitié ? Avons-nous réussi à renouer ? Ce nouveau lien est-il différent de l’ancien ?

Etape 4 : 4ème dimanche de Carême

Nous voici déjà arrivés à la quatrième semaine de Carême, la quatrième étape nous conduit à réfléchir avec le verbe : « SE DONNER »

« A la suite du don de Dieu Père et du Christ-Frère, dans un monde entre violence et rencontre, nous recevons un appel à prendre des risques. Osons nous mouiller, nous engager pour la justice, la paix et la solidarité ».

 « Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même » 

  • Quelles sont les situations où je donne facilement ? Les situations où il m’est difficile de donner ?
  • Souvent je suis prêt(e) à donner le superflu, mais suis-je prêt(e) à donner l’essentiel ?
  • Comment donner et se donner sans perdre de vue les besoins de ma situation sociale et familiale ?

 

Etape 5 : 5ème dimanche de Carême

 

Notre temps de Carême se termine avec le verbe « S’ELEVER »

« Allons vers l’Essentiel, en secouant la lourdeur du quotidien. Notre humanité nous appelle à bâtir un monde durable, une terre solidaire, une vie nouvelle. Habité(e)s par une même espérance, défendons un développement intégral et juste pour permettre aux plus fragiles de se lever et ensemble de nous élever ».

 « S’élever, élever l’Humain, le rétablir dans sa dignité » 

  • Quelles expériences ai-je déjà faites, vues ou entendues d’une personne rétablie dans sa dignité ?
  • Quels sont les cris de souffrances qui se sont transformés en cris de joie ?
  • Il existe plusieurs manières de rendre grâce à Dieu. Ma rencontre avec l’autre, ces cris de souffrances transformés en joie sont-ils, pour moi, eux aussi des signes de reconnaissance envers Dieu ?