Edito 29 septembre

Dans la Parole de Dieu apparaît constamment ce dynamisme de “ la sortie ” que Dieu veut provoquer chez les croyants. Abraham accepta l’appel à partir vers une terre nouvelle (cf. Gn 12,1-3). Moïse écouta l’appel de Dieu : « Va, je t’envoie » (Ex 3,10) et fit sortir le peuple vers la terre promise (cf. Ex 3, 17). A Jérémie il dit : « Vers tous ceux à qui je t’enverrai, tu iras » (Jr 1, 7).

Aujourd’hui, dans cet “ allez ” de Jésus, sont présents les scénarios et les défis toujours nouveaux de la mission évangélisatrice de l’Église, et nous sommes tous appelés à cette nouvelle “ sortie ” missionnaire. Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile. Evangelii Gaudium N°20.

Nous ne pouvons conjuguer la Mission que comme proposition de foi, qui part de Dieu, qui vient à notre rencontre par son fils Jésus-Christ, et qui s’en remet à la liberté de l’Homme. Dieu ne s’impose pas, il « propose ». Parler aujourd’hui de baptisés et d’envoyés signifie que chaque baptisé, à son niveau, peut être missionnaire, peut être l’instrument de la proposition que Dieu veut faire à l’Homme, grâce à son témoignage personnel, par la prière et par son offrande. Notre baptême est un don, partageons-le et vivons-le.

N.B. Je vous invite en famille, en petit groupe, à lire le livre des Actes des Apôtres. Bon mois missionnaire à vous toutes et tous.

Claude Billod-Morel,

Responsable diocésain de la coopération missionnaire