Edito des vacances

Merci, Seigneur de me donner
la joie d’être en vacances.
Donne au moins quelques miettes de cette joie
à ceux qui ne peuvent en prendre
parce qu’ils sont malades, handicapés,
ou trop pauvres ou trop occupés.
Donne moi la grâce de porter, partout où je passe,
le souffle léger de ta paix.
comme la brise du soir qui vient de la mer
et qui nous repose de la chaleur des jours.
Donne moi la grâce d’apporter, partout où je passe
un brin d’amitié, comme un brin de muguet,
un sourire au passant inconnu
un regard à celui qui est tout seul et qui attend.
Donne moi la grâce de savoir redécouvrir
ceux qui vivent à mes côtés et que je ne sais plus voir,
que je sache les regarder avec émerveillement
parce que toi tu les aimes et qu’ils sont tes enfants.
Donne moi la grâce d’être serviable et chaleureux
pour mes voisins de quartier ou du camping,
et que mon « bonjour » ne soit pas une parole distraite,
mais le souhait véritable d’une bonne journée
si possible remplie de toi, mon ami, mon Seigneur,
qui es toujours auprès de moi-même lorsque je l’oublie.
Parce que toi tu ne peux pas cesser un moment
de m’aimer au cœur même de la liberté,
au cœur de ce temps de vacances
qui devrait être rempli de toi.
Anonyme