Edito du 30 décembre

LA SAINTE FAMILLE
PAS FACILE D’ETRE PARENTS DU FILS DE DIEU !
Eduquer un fils de Dieu ? A lire l’épisode de la fugue de Jésus au Temple, cela ne semble pas facile pour Marie et Joseph (évangile).
Joseph et Marie sont des juifs pieux, ils observent la loi et accomplissent en famille le pèlerinage pascal à Jérusalem. Mais au retour du pèlerinage, leur fils Jésus disparaît. On sent progressivement monter l’angoisse des recherches. Trois jours, avant de le retrouver : une éternité pour des parents ! Finalement, ils trouvent Jésus au milieu des savants du Temple. L’espace d’un moment, dans le regard des parents, Jésus n’est plus seulement leur enfant, mais un fils capable de reconnaître son identité propre : « Il me faut être chez mon Père ». Ce Père mystérieux de qui Jésus tient sa filiation, sa sagesse et sa mission.
Pour Marie et Joseph, les choses rentrent dans l’ordre et ils reviennent chez eux avec leur fils. Mais probablement que pour Marie, rien ne sera plus comme avant. Une brèche s’est ouverte en elle. Déjà l’Annonciation et la Nativité avaient attesté la divinité de son fils. Mais avec ce premier départ, dans cette expérience commune de la peur de perdre un enfant, Marie sait qu’il y aura d’autres départs nécessaires pour que Jésus soit fidèle à ce qu’il est.
Extrait du missel des dimanches