Edito du 23 décembre

UNE SALUTATION DECISIVE
Marie est une femme en marche. A l’image de sa foi, son pas est enthousiaste et elle ne craint pas de traverser avec empressement une région montagneuse. Pour qui a visité la Palestine, ces images évoquent les paysages d’aujourd’hui, arides et escarpés. Rappel que Jésus est né dans la terre et l’histoire de la Judée et que cela constitue la réalité particulière de sa venue parmi les hommes.
Qui aurait pu penser qu’une salutation provoque autant d’émotion ? Comment Marie a-t-elle salué Elisabeth ? Le texte ne le dit pas. Mais la salutation de Marie est bien plus qu’un simple bonjour. Ses paroles furent décisives puisqu’elles provoquèrent une Pentecôte. L’Esprit Saint donne voix à Elisabeth et, telle une prophétesse, celle-ci annonce que la bénédiction de Dieu est sur Marie, mère du Seigneur. Elisabeth se décentre d’elle-même pour se tourner avec gratitude vers sa cousine et reconnaître l’identité véritable de Marie . Cet acte de reconnaissance provoquera chez Marie le chant du Magnificat.
                                                         Extrait du missel des dimanches