Halte spirituelle

« Etre » catéchiste! Non pas travailler comme catéchistes […] Etre catéchiste signifie donner le témoignage de la foi; être cohérent dans sa vie. […] Merci de ce service à l’Eglise et dans l’Eglise. Pape François (lettre aux catéchistes sept.2013)

Pour nous, adulte, parent, « ainé dans la foi », témoigner de notre foi auprès des enfants et des jeunes est une tâche qui engage et qui influence notre manière d’être et notre manière de penser…

Nous avons besoin, nous aussi, de nourrir notre foi pour la faire grandir et la partager avec d’autres chrétiens. La lecture de la Parole et d’autres lectures, les moments de partage entre adultes lors des préparations des modules, la prière sont des instants privilégiés pour cheminer dans notre foi en Dieu.

Tous les ans l’équipe du Service Diocésain propose une journée consacrée à soi pour partager autour d’un thème.

Témoignages

Une trentaine de catéchistes et quelques accompagnateurs de catéchuménat se sont retrouvés le 14 octobre 2017 pour vivre un temps gratuit de prière et de fraternité organisé par le Service de la Catéchèse.

Le thème de cette journée était : « comment être disciple et missionnaire ? »

Voici quelques témoignages de participantes :

Cette halte spirituelle fut pour moi, un bon moment de pause. Se laisser guider, partager avec d’autres qui vivent les mêmes événements que nous. « Disciple/missionnaire », deux mots qui résonnent pas forcément de concert. Mais il me semble correspondre tout à fait à notre mission de catéchiste. J’ai apprécié l’intervention du père Tournier, qui a insisté sur la présence et surtout à l’action de l’Esprit Saint. J’ai retenu qu’il faut préférer l’être au faire, s’engager dans sa vie de tous les jours, être le plus possible en harmonie avec le message que l’on souhaite transmettre. J’ai été étonné de cette lettre du Pape, qui est O combien vraie, qui nous parle à nous personnellement. Surprise également du peu de monde par rapport à toutes les catéchistes du diocèse, mais le début d’année scolaire est à mon avis à privilégier. En conclusion, l’Esprit Saint agit, et il faut savoir donner sans compter ! Merci à vous. Témoignage de Christine MONEK – Doyenné de Banlieue Val de l’Ognon

 « Une halte spirituelle d’une journée ? toujours mieux que rien ! » ai-je pensé. En effet, c’était court, mais cette journée s’est révélée être efficace pour moi : Je me suis très rapidement inscrite dans un peuple de Dieu fraternel, en marche, en réflexion et en prière autour du thème « disciple missionnaire ». Cela fait écho en moi :  comment je reçois ? comment je transmets la foi aux catéchistes, aux enfants ? … Cette journée se prolonge pour moi, avec le désir de recevoir davantage de l’Évangile et de continuer à transmettre avec joie, et humilité. Je ne repars donc pas comme à mon arrivée : cette journée spirituelle, je l’ai vécue et continue à la vivre comme une grâce de mon baptême ! Merci à toute l’équipe de nous avoir en toute simplicité et avec délicatesse mis sur les pas du prophète Jérémie, et du Pape François qui nous dit : « Chacun de nous est un anneau de la même chaîne ». Témoignage de Brigitte VIEILLE – Doyenné de Besançon

« J’ai découvert l’encyclique du pape François. Disciple et missionnaire, une expression qui s’est éclairée et a pris son sens avec un partage en petit groupe. Cette formule de réflexion personnelle et d’échanges en petits groupe me convient. Elle m’a aidée à faire le lien entre parole de Dieu, parole d »Église (pape) et mon chemin personnel.  » Témoignage d’Elisabeth MONNIN – Doyenné des Premiers Plateaux