ActualitéArticlesActualitéL'IREP change de visage

L'IREP change de visage

Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard, Mgr Jean-Louis Papin, Mgr Vincent Jordy du diocèse de Saint-Claude,  Mgr Didier Berthet du diocèse de Saint-Dié, Mgr Jean-Paul Gusching du diocèse de Verdun, sans oublier Mgr Luc Ravel et Mgr Jean-Christophe Lagleize.Mgr Bouilleret a été accueilli avec ses pairs à Nancy par Mgr Jean-Louis Papin pour une session printanière qui n'est plus tout à fait l'IREP (Instance Régionale Évêques – Prêtres) puisque seuls les évêques et les vicaires généraux se sont retrouvés.

C’est dans le splendide cadre du domaine de l’Asnée que les 6 diocèses de la province se sont réunis avec les diocèses concordataires de Metz et Strasbourg. Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard, Mgr Jean-Louis Papin, Mgr Vincent Jordy évêque de Saint-Claude, Mgr Didier Berthet évêque de Saint-Dié, Mgr Jean-Paul Gusching évêque de Verdun, sans oublier Mgr Luc Ravel et Mgr Jean-Christophe Lagleize. D’ordinaire, cette habituelle rencontre « au sommet » de la Province ecclésiastique rassemble les évêques, les vicaires généraux ainsi que les délégués des conseils presbytéraux. Il y en a deux dans l’année : au printemps et à l’automne.

Cette fois pourtant, c’était une première. Les évêques ont préféré modifier la forme de cette rencontre pour se ménager plus de temps de discussion entre eux. De même, les vicaires généraux pourront désormais partager leurs expériences propres durant la première journée avant le partage plus large du lendemain. L’IREP ancienne formule aura toujours lieu en novembre.

C’est le théologien ecclésiologue Luc Forestier, auteur de Les ministères aujourd’hui (éditions Salvator) qui a accompagné la rencontre, et pour cause, le thème des discussions portait sur les laïcs en mission ecclésiale (LEME), sujet qu’il avait brillamment abordé le 14 octobre 2017.

« Dans la configuration actuelle, souligne Mgr Bouilleret, il est en effet important de s’attarder sur les articulations présentes et à venir des collaborations entre ministres ordonnés et laïcs en responsabilité. Il s’agissait de creuser la question de l’apostolat des laïcs.  Ils sont faits pour l’apostolat dans le monde où ils ont des professions variées, des modes de vie variées, mais nous les appelons également pour le service de l’Église dans nos diocèses. Sur cette question, rappelons-nous  la lettre apostolique du Pape au cardinal Marc Ouellet, intitulée Les laïcs, messagers de l’Évangile. Reportons-nous également à Lumen Gentium (41) et à Christifideles laïci (23) de 1988.  Le monde évolue et nous évoluons avec lui. Nous devons poursuivre notre réflexion théologique sur leur statut avec la souplesse que requiert le dialogue avec le monde.

Nous avons également évoqué le futur rassemblement des jeunes de 18 à 30 ans à Mandeure dans le diocèse de Belfort-Montbéliard. Il aura lieu du 22 au 25 août 2019. C’est un évènement important pour la province et grand moment en perspective pour les jeunes. »

Vous pouvez également lire l'article du diocèse de Nancy

Les diocèses représentés par les évêques et les vicaires généraux

 "Les Laïcs, messagers de l'Evangile" Pape François

 

Free business joomla templates