ActualitéArticlesActualitéDiocèseSouffler 24H avec Dieu

Souffler 24H avec Dieu

Frère Nicolas Morin Se réserver un temps pour soi, c'est important. Ce week-end vous pourriez poser vos valises avec la fraternité franciscaine à l'abbaye d'Acey, joyau au milieu de la nature. Et vous rentrerez ressourcés, c'est sûr !

Partage, retrouvailles, calme, nourritures spirituelles (et terrestres en abondance, quand chacun y met du sien !), voilà le programme que proposent les franciscains avec le frère Nicolas Morin. Un avant-goût de Noël. C’est difficile de s’arracher au rythme effréné de nos quotidiens, mais une fois qu’on a décidé de prendre le large pour une vraie pose, on ne le regrette pas.

Dimanche dernier, c’était la rencontre régionale des fraternités séculières franciscaines dans la même abbaye. Il faisait froid et on était bien dedans, à l’abri et entre amis de François... L’enseignement du frère Nicolas a porté sur les pèlerins d’Emmaüs. Il a souligné à quel point il était important qu’ils marchent ensemble, qu’ils fassent route ensemble malgré leur tristesse. Cette dynamique de la marche est fondamentale : « le Seigneur, on le découvre en marchant ».

Ainsi, ils marchent et ne restent pas prostrés dans la peine. Et soudain, ils ont la chance de s’ouvrir à un « Inconnu » qui chemine avec eux et qui les pousse à mettre des mots sur leur tristesse. Quel « cadeau merveilleux », explique le frère Nicolas, que d’avoir à qui parler dans une situation aussi critique ! Car le Christ ressuscité dit bien : « De quoi parlez-vous en marchant ?». « Mettre des mots sur ses émotions, c’est déjà ordonner ce que l’on vit ». Avoir à qui parler, être écouté quand on souffre : c’est un cadeau du ciel.

« Qu’est-ce que le drame des disciples ? Ils ont suivi un homme qu’ils ne connaissaient pas finalement. Ils avaient projeté sur Lui leurs propres attentes. » Ils le voulaient roi d’Israël, roi glorieux de ce monde… Ils n’avaient pas saisi que c’était bien autre chose… Souvenez-vous dans les Actes des apôtres (Ac 1,3.6) : «Est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d'Israël? » 

Jésus, après ce bout de chemin ensemble, aurait pu s’éclipser car Il ne peut s’imposer : Il nous veut libres. Mais ils retiennent le compagnon qui les a écoutés. « Demeure avec nous ! » Au fond, il suffisait de le demander. Et c’est là que les écailles leur tombent des yeux. Ils voient enfin « l’Homme ».

Désormais, ils sauront le reconnaître en lisant les Écritures. Ils accèdent au sens plénier des textes, celui de la foi. Ils pourront repasser toute leur vie au crible de la foi.

Ils marchaient en plein jour vers Emmaüs et ne voyaient rien. Désormais ils voient en pleine nuit !

Pour conclure son enseignement, le frère Nicolas a rappelé : « notre vie est belle car c’est une histoire sainte – non une histoire parfaite – mais une histoire sainte car Il est là avec nous. C’est une histoire de lente libération. Le Seigneur nous donne à toute période de notre vie de naître à nous-mêmes. Plus on avance, plus on naît à notre vraie vocation».

Du samedi 2 décembre, 10h au dimanche 3 décembre, 14h, à l'abbaye d'Acey.

Pour s'inscrire : Télécharger ici le bulletin d'inscription

Rencontre à l'Abbaye d'Acey

Le Pape François a reçu ce jeudi 23 novembre 2017 en salle Clémentine du Vatican les membres de la famille franciscaine du premier Ordre et du Tiers Ordre régulier. Il a particulièrement insisté sur leur qualification de frères «mineurs». Cette minorité «sans manquer de motivations acétiques et sociales, naît de la contemplation de l’incarnation du fils de Dieu», a souligné François. Pour le Saint-Père, elle est à la fois le lieu de la rencontre avec Dieu, avec les frères et les hommes et femmes du monde et avec la Création.

Source Radio Vatican, lire la suite ici : http://bit.ly/2i0b2Vs

Autre proposition de Zénit : Frères mineurs franciscains: sans miséricorde, il n’y a ni « fraternité » ni « minorité »

Et si la spiritualité franciscaine vous intéresse, pensez à consulter la revue "Cahiers de Spiritualité Franciscaine" (4 numéros par an).

Free business joomla templates