ActualitéArticlesActualitéCultureDeux souscriptions : un livre, une oeuvre

Deux souscriptions : un livre, une oeuvre

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/PF.A.pein.07.jpgUn hommage à un ancien prêtre du diocèse : le père Jean Sarrazin. Et lancement d'une souscription nationale pour sauvegarder un portrait du Pape Benoit XIV (740-1758).

L’association des anciens élèves de la Maitrise, le petit séminaire où il fut professeur de musique de 1944 à 1969, vient de publier un ouvrage remarquable en hommage à ce prêtre, éducateur et pasteur exemplaire.

Né en région parisienne en 1916, sa famille s’installe en Franche comté (Laissey) en 1920. En 1926, il entre au petit séminaire de Besançon, dénommé « la Maitrise », car ses élèves assuraient le service des chants liturgiques à la Cathédrale St Jean. Il fut ordonné prêtre en 1940 après avoir suivi une formation musicale à Paris, notamment auprès de Jehan Alain.

Il resta toute sa vie au service su Diocèse de Besançon : professeur de musique à la Maitrise de1944 à 1969 et depuis 1947 maitre de chapelle à la cathédrale ; en paroisse à Ornans de 1969 à 1989 ; à Pesmes, de 1989 à 2009. En maison de retraite à Montagney depuis cette date. Il mourut en 2012.

L’ouvrage est placé sous le signe de la musique, l’art qui illustre le mieux la vie et la personnalité du Père Sarrazin : qu’il fut professeur, maitre de chapelle ou curé, elle n’a jamais cessé d’être pour lui un outil d’éducation privilégié ; elle a laissé des traces toujours vivantes : compositions et harmonisations toujours jouées ou chantées ; engagement musical d’un grand nombre de ses élèves, aujourd’hui organistes ou chefs de chœur

Le cœur de l’ouvrage est constitué de 21 compositions du Père sélectionnées au sein d’un catalogue de près de 300 titres. Certains morceaux sont bien connus des chorales liturgiques : les litanies de la Sainte Vierge, la petite messe d’Ornans, les chants de Noël, le Regina Coeli. Ces œuvres sont insérées dans un ensemble de témoignages émanant d’anciens élèves, collaborateurs, amis du Père restés actifs dans le domaine musical, organistes, animateurs de chorales « laïques » ou religieuses.

Ces morceaux de musique et ces témoignages veulent donner une image fidèle des souvenirs pleins d’émotion et de nostalgie  que gardent celles et ceux qui l’ont connu et fournissent compositions et accompagnements aux maitres de musique d’aujourd’hui.

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/pere%20jean%20sarrazin.jpg

L’ouvrage, au prix unitaire de 40 euros  peut être commandé auprès de Mr Pierre Marguier, 37 Rue Gauthier, Vercel 25530.

   Gabriel Mignot, ancien élève de la Maitrise de 1947 à 1953

Bulletin de souscription à télécharger ici

Vous pourrez vous reporter à la table des matières pour retrouver le détail de ce que vous lirez :    Première partie : la personnalité musicale du père Sarrazin - deuxième partie : florilège musical - troisième partie : les témoignages 

De quoi raviver la mémoire d'un prêtre aux talents multiples !

Proposition de lecture : "Savants et inventeurs : ces prêtres géniaux qui ont changé nos vies"

Côté peinture :

La Fondation du Patrimoine s'associe aux Amis de la Cathédrale Saint-Jean pour financer des restaurations d’œuvres d'art. Une souscription nationale a été ouverte pour sauvegarder un portrait du Pape Benoit XIV (740-1758). Remarqué par des experts comme étant une œuvre de grande qualité, ce tableau pourrait être une copie d’atelier (est-ce vraiment une copie d'ailleurs ?...), au vu de la qualité des détails. L’original a été peint par Pierre Subleyras (1699-1749) fin 1740 - début 1741.

Vous pouvez soutenir ce projet en complétant le bon de souscription ci-joint ou sur internet : www.fondation-patrimoine.org/45478

L’œuvre a subi de nombreuses altérations. La toile est détendue. La surface est encrassée. L’aspect est terne, jauni et opacifié. C'est dommage !

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/P1560330.JPG

La restauration confiée à des professionnels comprendra plusieurs étapes. La surface sera dépoussiérée puis décrassée. Le vernis oxydé devra être allégé. Les repeints et les surpeints, dégradés, seront éliminés. Après refixage général, un nouveau masticage mettra les lacunes profondes à niveau. Un nouveau vernis, non jaunissant, viendra protéger la surface, avant la réintégration colorée des lacunes profondes.

Bulletin de souscription à télécharger ici 

Free business joomla templates