ActualitéArticlesActualitéMarcher, à quoi bon ?

Marcher, à quoi bon ?

Les marcheurs du dernier lundi Parler de marche  dans le monde d'aujourd’hui, de groupe de marcheurs, à quoi bon, ça n'a rien d'original, mais Il n'en a pas  toujours été ainsi. Dieu merci, notre monde a redécouvert l'importance et les bienfaits de la marche. 

L’arrivée du moteur nous avait un peu engourdi  les jambes avec la griserie de la vitesse, le confort de nos voitures, le vrombissement  de nos belles motos. Marcher, c’était bon pour nos ancêtres… Et voilà que, petit à petit, nous redécouvrons les bienfaits de la marche pour la santé, la convivialité, les relations humaines, la découverte d’un terroir. Quel pays n’a pas ses randonneurs, son association de marcheurs, ses sentiers balisés, son G.R.

Que dire alors ? Quelle est l’originalité  des « marcheurs du dernier lundi », association qu’anime notre président Narcisse Bernard de Laviron :                                                                                                                                     

- Tout d’abord l’ancienneté du club : 25 ans d’existence fêtés l’an dernier à Orchamps-Vennes. Au départ, l’initiative semblait farfelue. Pas de club de marcheurs à part le CAF (Club Alpin Français), peu de sentiers balisés, donc une aventure de quelques originaux, une lubie passagère, un feu de paille !                                       

- Ensuite la visée : pas seulement marcher pour marcher, mais découvrir une région, son originalité, écouter les hommes et leur terroir avec leurs projets, leurs réalisations, leur patrimoine grâce à la rencontre d’un maire, d’un élu, d’un artisan ,  d’un chef d’entreprise, ou d’un responsable local…  Et  toujours un accueil remarquable, la joie du partage et pour nous un grand plaisir de la découverte.

- L’originalité de notre groupe, c’est  sans doute aussi, le fait que nous  arrivons  de partout, avec un très grand brassage de personnes, de situations ; cela permet une liberté d’expression, ce qui n’est pas toujours le cas quand on vient tous d’un même lieu, avec toujours les mêmes personnes ; diversité aussi de professions, de situations et parfois aussi d’âge, grâce aux congés et aux vacances. Près de cinq cents personnes font partie de l’association même si tous, heureusement, ne sont pas là chaque mois.

L’importance du groupe peut surprendre,  on ne gère pas un groupe de 30, de 80, ou de 150 personnes de la même manière : le rythme est différent.      

-  Le cadre de la journée n’a pas changé, de 9 à 16 h. avec pique-nique vers les I3 heures en salle Polyvalente avec les interventions,  puis  la visite annoncée  au programme. Nous ne faisons pas de publicité, mais le monde est toujours là  hiver comme été, et l’amitié aussi. Le succès de cette marche répond sans doute à une attente, mais reste pour chacun de nous un mystère, qui nous étonne. « Laudate Si » nous a dit le pape François. N’est-ce pas le sens de notre hymne de marcheurs chanté dans une église ou devant un oratoire inconnu, une petite chapelle découverte au détour d’un chemin : « Que tes œuvres sont belles, que tes œuvres sont grandes, Seigneur, Tu nous combles de joie.. » Le secret ne serait-il pas tout simplement dans la vérité d’un partage fraternel et aussi  d’une prière qui donne sens à tout le reste.                                                                                                                           

Père Albert Viennet,Père Albert Viennet

Fondateur des Marcheurs du dernier lundi

Les marcheurs du dernier lundi en action !

Les marcheurs du dernier lundi

Les marcheurs du dernier lundi

Les marcheurs du dernier lundi

 

 

Free business joomla templates