Protection des mineurs dans l'Eglise

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/rome-2880883_1920.jpgA la demande du pape François, une rencontre internationale sur les abus sexuels sur mineurs au sein de l'Eglise s'est tenue au Vatican du 21 au 24 février. Le Saint Père a appelé à prendre des mesures concrètes.  

Durant quatre jours, la Curie romaine et les présidents des Conférences épiscopales du monde entier ont participé à ce sommet inédit. Ils ont travaillé et assisté à des conférences autour de thèmes comme : la transparence, la responsabilité ou le rendre compte. Des victimes sont venues apporter leur témoignage.

Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des Évêques de France et archevêque de Marseille, a pris part à ce sommet intense et éprouvant : « Ces trois jours de travail dense ont été à la fois riches d’enseignements pratiques, d’invitations à progresser, d’échanges entre nous, de communion dans notre foi, mais aussi pleins de tristesse, de honte, d’émotion et de souffrance lorsque les témoignages de personnes victimes venaient ponctuer nos travaux. » Vous pouvez consulter l’intégralité de son message sur le site de la CEF

Dans son message de conclusion du sommet, le Pape a dénoncé très fermement ces actes, ces « abominations ». Il insiste sur le fait que les « consacrés malhonnêtes » qui agissent ainsi deviennent des « instruments de Satan ».

Le pape François a mentionné l’ensemble de mesures INSPIRE c’est-à-dire sept stratégies pour mettre fin à la violence contre les enfants (validé par l’Organisation Mondiale de la Santé et un groupe d’agences internationales). Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le discours du Pape sur le site Vatican News

Le souverain pontife a terminé son discours en insistant sur l’urgence à mener cette lutte et à venir en aide aux plus vulnérables.