Le nouveau site du diocèse est en ligne!

www.diocese-besancon.fr

Pensez à mettre à jour vos favoris !

Le site actuel reste en ligne afin de conserver un historique, mais il n'est plus mis à jour !

Rendez-vous sur www.diocese-besancon.fr pour bénéficier d'informations à jour.

ActualitéArticlesActualitéEglise universelle"Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique"

"Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique"

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/couverture%20livre%20vques.jpgRetrouvez ici la réflexion des évêques dans leur lettre : "Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique".

La tables des matières ci dessous vous donne des pistes pour aller sur les sujets qui vous préoccupent. Certains points nous ont paru importants.

Table des matières

Points qui nous ont semblé importants :

  • L’affirmation sans cesse répétée du déclin de la France finit par éroder les dynamismes personnels et collectifs.
  • Nous prenons la parole car nous partageons la vie de nos concitoyens(…) Les catholiques, citoyens à part entière, ne peuvent se désintéresser de ce qui touche la vie en société, la dignité et l’avenir de l’homme.
  • L’espérance chrétienne n’est pas seulement individuelle, elle est collective.
  • Années 72 : « Pour une pratique chrétienne de la politique » (les Évêques de France)
  • Années 91 : « Politique, affaire de tous » (Commission sociale de l’Épiscopat)
  • L’expression « il faut réhabiliter la politique » fera mouche dans une autre déclaration.
  • Un travail de REFONDATION auquel il faut nous atteler.
  • Retrouver la notion de SERVICE : contre ceux qui jettent le discrédit sur l’ensemble de ceux qui vivent l’engagement politique comme un service de leur pays.
  • La parole a trop souvent été pervertie, instrumentalisée, disqualifiée : beaucoup veulent la reprendre au risque de la violence. Ils ne se retrouvent plus dans ceux qui sont censés les représenter. Tout ce qui pervertit la parole, le mensonge, la corruption, les promesses non tenues, ont des conséquences très lourdes.
  • Nous sommes dans un pays qui ne cesse de produire des règlements supplémentaires… Il est nécessaire de sortir du «  tout juridique »
  • Il y a un équilibre à trouver entre un illusoire tout sécuritaire et une protection des libertés qui est fondamentale.

Disparition dans les villages des services de proximité : épicerie, poste, curé, médecin. Sentiment d’insécurité mais aussi d’injustice. Les repères simples de la vie en société sont chahutés.

  • Des jeunes déstructurés qui n’ont pas trouvé leur place dans la société et vont trouver dans un discours clé en mains avec un engagement radical, l’opportunité de donner immédiatement un sens à leur existence. Comment notre société a pu laisser une partie de sa jeunesse se perdre dans ces aventures mortifères ?
  • Crise de notre système éducatif : de la famille qui ouvre vers 1 communauté humaine plus vaste que le milieu d’origine relayée par l'œuvre éducative de l’école, lieu de socialisation et d’exorcisation de la violence.
  • Ce par quoi « l’homme devient plus homme » (saint Jean-Paul II)
  • Une vie en société ne peut pas être la somme d’existences et d’intérêts juxtaposés : elle ne relève pas seulement d’une simple gestion. La politique s’est faite gestionnaire, davantage pourvoyeuse  et protectrice des droits individuels et personnels de plus en plus étendus, que de projets collectifs. Le politique va être de plus en plus amenée à gérer des équilibres provisoires entre différents intérêts à un instant T
  • Il n’y a plus, ou de moins en moins, de vision anthropologique commune dans notre société. Tout semble discutable et à discuter.

Chacun à son niveau est responsable de la vie et de l’avenir de notre société. Cela demandera beaucoup de courage et d’audace. Des qualités qui n’ont jamais déserté le cœur de notre pays.

- Pour aller plus loin, vous trouverez ici un article intéressant de la revue Études : https://www.revue-etudes.com/blogs/terre-nouvelle-1/les-eveques-et-la-politique-595

- François Fillon donne une réponse aux évêques, à lire ici.

 

Free business joomla templates