ActualitéArticlesActualitéServicesDimanche de la Santé

Dimanche de la Santé

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/dimanche%20sant%202019.jpg« Témoins d'une bonne nouvelle ». Le thème du dimanche de la santé 2019, qui se tiendra le 10 février dans les paroisses de notre diocèse, est porteur d'espérance.

Depuis le jubilé de l’an 2000, la Pastorale de la santé propose la célébration d’un dimanche de la santé à la date la plus proche du 11 février qui est la fête de Notre-Dame de Lourdes et la journée mondiale des malades, instituée par Saint Jean-Paul II en 1992.

Le but de cette journée : n’oublier personne parmi les malades, les personnes vivant avec un handicap, les personnes isolées et les soignants. Dans les paroisses, des équipes de volontaires bénévoles sont missionnées par leurs curés pour assurer le service des visites à ces personnes depuis de nombreuses années. Les membres des équipes Sem, des aumôneries d’hôpitaux ou des équipes de personnes vivant avec un handicap sont les principaux acteurs de ce temps privilégié où nous rendrons grâce et donnerons de la visibilité au service de la pastorale Santé.

Cette année, le thème du dimanche de la Santé est : « Témoin d’une bonne nouvelle », mais au fait, quelle est-elle cette bonne nouvelle pour les visiteurs ? Eh bien je la trouve à la toute fin de l’Évangile de Matthieu (28, 20). Jésus envoit ses disciples en mission, les rassurant en leur disant : « Et voici que je suis avec vous jusqu'à la fin des temps ». Christ avec nous jusqu'à la fin du monde, il nous accompagne dans la mission, ce qui  permet avant d’entrer dans la chambre d’un patient ou au domicile d’une personne âgée de dire comme Sœur Colette : « Seigneur, c’est moi qui frappe, c’est toi qui entre » (Sœur Colette était à l’aumônerie de l’hôpital de Vesoul).

Nous rendons d'abord grâce pour ce qui se vit au quotidien dans la mission au service du frère malade, vieillissant, isolé ou handicapé, mission dont nous n’avons pas le monopole qui nous associe aux soignants et plus largement aux professionnels du secteur sanitaire et social. C’est aussi le jour où nous vérifions, avec la communauté paroissiale, que nous n’oublions personne parmi ces frères en souffrance, d’où la nécessité de se rendre visibles. Certaines paroisses choisissent de donner de la visibilité au service des "porteurs de communion" en invitant à déposer les custodes avant la célébration ou au moment de l’offertoire, d’autres en présentant les membres de l’équipe Sem, d’autres encore en offrant une fleur à remettre aux personnes absentes, etc...

Bon dimanche de la Santé à tous. 

Thierry Dubillard

Responsable de la Pastorale de la Santé

 

Free business joomla templates