37 moussaillons dans la barque de Jésus

Camp MEJ été 2017Cet été comme tous les ans, le MEJ proposait un camp de 4 jours à Chargey-les-Gray à destination des 7-10 ans (les feu nouveaux ou « Fnous » en jargon MEJ).

Un camp attendu par beaucoup d’enfants, avec des grands jeux, des veillées, des temps de prière et un texte d’Évangile chaque jour : un moyen de vivre sa foi tout en s’amusant.

Dès le mois de mai, le camp affichait complet. Du jamais vu ! Plusieurs enfants sur liste d’attente n’ont pas pu être accueillis. Un petit camp régional qui prend de l’ampleur !

Le thème du camp était le thème annuel national du MEJ : Va, Aime et Deviens. Pour décliner ce thème, nous avons décidé de partir en bateau – à l’instar de St Paul. Quand les enfants sont arrivés, ils ont donc été accueillis par une équipe d’animateurs en marinière, puis par le Capitaine d’un navire et son fidèle Second, n’attendant plus qu’un équipage pour prendre la mer. Comme les premiers disciples appelés au bord de la mer, nous avons répondu « Me voici » au Capitaine, et après une belle fête portuaire, nous avons embarqué avec lui, pour un voyage qui débutait dès le lendemain.

Que d’aventures ! Nous avons dû apprendre des manœuvres pour ne pas passer par-dessus bord en cas de tempête, faire des jeux pour mieux nous connaitre et être bien soudés, apprendre aussi à faire confiance… Confiance à Jésus pour apaiser nos tempêtes intérieures. Mais le lendemain d’autres périls nous attendaient ; des pirates nous ont attaqué, faisant prisonnier notre Capitaine, et demandant en rançon notre trésor. Ils nous ont menacé, soumis à des épreuves pour nous fatiguer et nous faire craquer, mais ne reçurent ni or ni diamants. Et pour cause ! De ces trésors-là, nous n’en avions pas. Quel est notre trésor, en vérité ? « Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » ; « Aime tes ennemis et prie pour ceux qui te persécutent. » Ces messages, que nous recevions dans des bouteilles jetées à la mer, nous encouragèrent à oser partager avec nos ennemis ce qui nous était le plus précieux : l’amitié, la famille, de beaux bricolages faits avec soin et bonne volonté, la Parole de Dieu… Et du pain, que nous avons eu la chance de faire nous-mêmes avec notre prêtre-boulanger, Laurent Bretillot. Il était aussi captivant quand il nous apprenait à faire du pain – en comparant les étapes de fabrication aux étapes de la vie chrétienne – qu’à l’eucharistie, quotidienne et facultative, mais à laquelle participait chaque jour une bonne vingtaine d’enfants !

Enfin, il ne nous restait plus qu’à devenir. Devenir témoins, devenir apôtres, être envoyer chez soi, partager la joie, le Souffle reçu pendant ce beau voyage ! Et c’est par un spectacle que les enfants ont commencé à raconter ce qu’ils avaient vécu à leurs parents, à l’aide de tous leurs talents : magie, danse, chant, théâtre…

Il semble donc que le MEJ ait encore de belles années devant lui, avec de nouvelles animations mais toujours à l’écoute du Christ. Les animateurs sont prêts. Qui seront les prochains enfants à tenter l’aventure ?  

Catherine Paitry.