Le nouveau site du diocèse est en ligne!

www.diocese-besancon.fr

Pensez à mettre à jour vos favoris !

Le site actuel reste en ligne afin de conserver un historique, mais il n'est plus mis à jour !

Rendez-vous sur www.diocese-besancon.fr pour bénéficier d'informations à jour.

ActualitéArticlesActualitéMouvementsLancement d'un "groupe d'entendeurs de vois" pour les "Invités au festin" de Besançon

Lancement d'un "groupe d'entendeurs de vois" pour les "Invités au festin" de Besançon

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/logo%20arpc%20besancon.jpgSuite à la conférence donnée par Vincent Demassiet le 9 mai 2016, à Besançon, organisée dans le cadre des forums citoyens par l'association "Les invités au festin", un "Groupe d'entendeurs de voix" va être lancé à Besançon très prochainement.

 

Vincent Demassiet va venir mettre en place ce groupe les 2 et 3 février de 18 à 20 H, aux IAF 10 rue de la Cassotte. 

La participation à ce groupe est réservée uniquement aux personnes qui entendent des voix. Une animatrice sera également présente. 

L'inscription est obligatoire.

Si vous êtes intéressés et concernés, veuillez donc vous inscrire par email. 

Merci de transmettre cette information à toute personne concernée, susceptible d'être intéressée par ce groupe.

Présentation de Vincent Demassiet et des groupes d’entendeurs de voix

Entendeur de voix et ancien patient psychiatrique ayant reçu un diagnostic de schizophrénie, Vincent Demassiet est aujourd’hui président de l’association Réseau français sur l’entente de voix (REV France). Il facilite les groupes d’entendeurs de voix de Mons-en Baroeul et d’Armentières (59) et témoigne régulièrement de son parcours de rétablissement dans des colloques psychiatriques et des centres de formation de personnels soignants. Il assure également des consultations d’entendeurs de voix à l’Etablissement public de santé mentale Lille métropole.

L’association REV France (Réseau français sur l’entente de voix) s’est donné pour objectif de contribuer à l’intégration sociale des personnes qui entendent des voix. Elle propose une série d’ateliers au cours desquels chacun-e a l’opportunité de découvrir différentes façons de comprendre l’expérience d’entente de voix et de développer des façons de mieux vivre avec. Nos ateliers sont aussi des temps chaleureux et conviviaux. Venez tenter l’aventure de la vie au-delà de la “maladie” !

L’expérience consistant à entendre des voix est une des plus fréquentes parmi celles vécues par les personnes ayant reçu un diagnostic de psychose ou de schizophrénie. Or la confrontation aux voix est, très souvent, source de confusion voire de frayeur pour l’individu et son entourage. Dans cette situation, le recours aux services de soins peut amener un soulagement en contrôlant les risques pour la personne elle-même et pour son environnement.

 Malheureusement, la perspective médicale offerte par la psychiatrie traditionnelle démunit simultanément tous les acteurs en présence. La personne qui entend les voix est invitée à considérer ces dernières comme le symptôme d’un cerveau malade. Les proches se mettent à éviter le sujet par crainte de déclencher des réactions imprévisibles. Les professionnels de la santé mentale eux-mêmes cantonnent leurs interventions à l’accompagnement d’un traitement centré sur la prise de médicaments.

Cette façon d’appréhender les voix conduit inéluctablement à un isolement de la personne qui les entend, se retrouvant dans la situation où elle ne peut jamais évoquer ce qu’elle vit. Cet isolement augmente la souffrance de la personne, entrave le processus de rétablissement et instaure une relation de défiance avec les professionnels voire les proches.

A l’inverse, la perspective du rétablissement, en redonnant du pouvoir à chacun-e sur son expérience et sur sa vie, ouvre des horizons au-delà de la maladie. Ces ateliers sont des occasions de nous engager, ensemble et concrètement, dans le processus du rétablissement car « se rétablir, c’est vivre », tout simplement. Les objectifs des ateliers sont de comprendre le processus de rétablissement ; se familiariser avec l’expérience d’entente de voix ; établir un cadre d’échanges ouvert et constructif sur les voix et autres expériences inhabituelles.

Nous aborderons le processus de rétablissement à travers une approche active. Les participants pourront partager leur expérience d’entente de voix et/ou apprendre à mieux la connaître. Des apports théoriques et des illustrations basées sur des expériences françaises et étrangères enrichiront la réflexion et les échanges. Des exercices de simulation nous permettront de développer d’autres façons d’interagir autour des voix. Chacun aura l’opportunité d’envisager les perspectives ouvertes par le rétablissement dans sa vie en tirant mieux profit de ses expériences.

Je vous informe également que notre prochain Forum citoyen se tiendra le 14 février au FJT , 18 de la Cassotte, de 18 à  20H sur le thème : 

"Le traitement médicamenteux en psychiatrie:  faut il toujours en donner?  Peut on le refuser? Y a t'il des alternatives? Quelles conséquences pour soi, les autres, la société? Est-on libre ou non  de se soigner? "

François Rousseaux -Président de l’ARPC -10 rue de la Cassotte, 25000 Besançon ; Adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; Site web: http://arpc-fc.jimdo.com/; renseignements au 0678846835 ou 0381889030

Free business joomla templates