Le nouveau site du diocèse est en ligne!

www.diocese-besancon.fr

Pensez à mettre à jour vos favoris !

Le site actuel reste en ligne afin de conserver un historique, mais il n'est plus mis à jour !

Rendez-vous sur www.diocese-besancon.fr pour bénéficier d'informations à jour.

ActualitéArticlesActualitéDiocèseUne fête au coeur de l'actualité

Une fête au coeur de l'actualité

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/IMG_7967.JPGCette année la fête du diocèse s'est inscrite dans un contexte social troublé. Quelque chose faisait que même s'il y a un temps pour tout, pour se réjouir aussi, l'atmosphère était plus à la réflexion qu'à la fête. L'homélie de Mgr Bouilleret s'est inscrite dans cette réalité. Nous ne savions pas encore que quelques jours plus tard, l'attentat de Strasbourg allait assombrir encore notre fin d'année et donner une résonnance plus grande aux propos de l'archevêque.

Cette année, pourtant, nous pouvions nous réjouir de partager cette fête avec Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, venu tout spécialement la veille pour un baptême en l’église du Sacré-Cœur à Besançon : le baptême de Philomène Tixier, la toute petite fille de notre économe qui a vécu très sagement sa deuxième célébration… C’était un subtil et charmant rappel de l’importance de toute vie humaine et du respect qu’on lui doit, du berceau au lit de douleurs, des premiers pas à la fin de vie. Ainsi, à travers l’homélie de notre archevêque, étions-nous rappelés à la nécessaire conversion de notre âme pour ouvrir grands nos yeux face aux injustices et ne jamais oublier de tendre la main à tous les hommes, quelle que soit leur condition.

Dialoguer, toujours dialoguer. Entendre et écouter les plaintes qui se manifestent sous-couvert de taxe sur le carburant. Que disent les hommes ? Que dit l’homme qui n’est jamais aussi mauvais qu’on le croit… Que dit cette agitation au sujet de la justice sociale que nous ne devons jamais perdre de vue ? De quel malaise s’agit-il ?

Que dit la mort du terroriste de Strasbourg, « pincé » à deux pas des lieux du drame, alors que toute la presse le pensait exfiltré en Allemagne et sans doute épaulé par des complices aguerris… S’agit-il d’un gangster ou d’un pauvre type qui tue et se tue pour rien ? Si nous soulevons le voile, que voyons-nous de notre humanité ?

Cette année, notre fête a eu ce caractère plus particulier : sobriété et intériorité. Notre diocèse n’est pas hors-sol. Il vit et doit vivre dans son temps, se confronter au mal quand celui-ci fait une violente irruption dans notre quotidien. Et chaque chrétien doit pouvoir réagir, sans surréagir, en se laissant éclairé par l’Esprit Saint.

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/3L1A5452.JPG

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/3L1A5428.JPG

http://www.besancon.mondio16.com/images/articles/3L1A5402.JPG

Free business joomla templates