ActualitéArticlesActualitéDiocèseNouvelle responsable pour l'observatoire de bioéthique

Nouvelle responsable pour l'observatoire de bioéthique

Bénédicte Groslambert, responsable L'observatoire de bioéthique a vu le jour en 2004 à la demande de Mgr Lacrampe, à l'occasion de la 1ère révision des lois de bioéthique.

Sa mission principale est d’être un veilleur et un éveilleur des consciences sur les nouvelles problématiques et les sujets qui font débat au sein de notre société.

L’actualité incite l’observatoire à être particulièrement vigilant et attentif à l’approche de la 3e révision des lois de bioéthique pour alerter et nourrir la réflexion de chacun. L’agenda de cette révision se précise avec l’organisation des états généraux début 2018, projet de loi à l’automne et adoption des nouveaux textes législatifs début 2019.

Les états généraux prévoient de grands débats publics avec l’aide des espaces éthiques régionaux, la consultation de juristes, associations, scientifiques et religieux. Se pose ainsi la question majeure de la place de l’Église dans la société : comment les chrétiens se situent-ils dans cette société ?

En ce sens, l’observatoire de bioéthique propose des fiches repères :

- la nutrition et l’hydratation artificielles en fin de vie*, en 2017,

- les enjeux de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) et de la Gestation Pour Autrui (GPA), prévue en 2018.

D’autre part, une initiative lancée par la Pastorale de la santé s’adresse actuellement aux professionnels des milieux sanitaires et sociaux. Deux rencontres (à Montferrand-le-Château et Vesoul) sont organisées les 13 et 20 Octobre avec pour objectifs de :

- entendre les préoccupations de ce qui se vit (en milieu hospitalier, à domicile ou en d’autres structures) sur les thématiques liées à la vie (du début à son terme),

- repérer les attentes spécifiques,

- et, si besoin, permettre des lieux de rencontre et de réflexion en lien avec leur questionnement éthique.

La composition de l’observatoire de bioéthique est riche de personnes aux profils variés et complémentaires :

- Damienne Bonnamy, Professeur de droit public,

- Catherine Bonaïti, Chercheur à l’INSERM en génétique,

- Père Louis Mauvais, Professeur en théologie morale et ancien vicaire général du diocèse,

- Jean-Philippe Miguet, Professeur de médecine, hépatologue,

- Monique Pasquier, Thérapeute de couples,

- Marie-Madeleine Porte, Professeur de philosophie.

Il est animé par Bénédicte Groslambert (cadre de santé, formatrice en gérontologie).

*fiche consultable dans son intégralité ici.

Damienne Bonnamy, membre   Catherine Bonaïti, membre

Père Louis Mauvais, membre  

Jean-Philippe Miguet

Free business joomla templates